Éco-gestes

Marche au ralenti

Coupez les moteurs!

La marche au ralenti des véhicules à moteur consiste à laisser tourner inutilement le moteur d'un véhicule immobilisé. Cette pratique est à la fois néfaste pour la santé, l'environnement, mais également pour le véhicule. Pour contrer les effets nocifs de cette pollution, la Ville de Kirkland a adopté le règlement no 2013-55 régissant la marche au ralenti des véhicules à moteur sur son territoire.

Réglementation

À Kirkland, il est interdit de laisser fonctionner le moteur d'un véhicule immobilisé pendant plus de trois minutes au cours d'une période de 60 minutes. Ce temps est fixé à cinq minutes pour le moteur diesel d'un véhicule lourd immobilisé et à dix minutes pour le moteur diesel d'un véhicule lourd dont la température normale de fonctionnement n'est pas atteinte (lorsque la température extérieure est inférieure à 0°C).

La marche au ralenti est toutefois permise lorsque la température à l'extérieur est inférieure à -10oC et que le moteur du véhicule fonctionne afin d'en activer le chauffage pour une personne présente à l'intérieur de celui-ci. Pour connaître la liste des exceptions, veuillez consulter le règlement en ligne.

Situations où la marche au ralenti peut être évitée:

  • pour réchauffer le véhicule en hiver ou pour le refroidir en été ;
  • lors de courses rapides ;
  • en attendant un passage ;
  • au service au volant.

marche_au_ralenti.jpg

Les mythes de la marche au ralenti...

1. La marche au ralenti… c'est bon pour le moteur. FAUX
L'utilisation excessive de la marche au ralenti peut endommager les composantes du moteur, incluant les cylindres, les bougies d'allumage et le système d'échappement.

2. Arrêter et redémarrer un moteur l'endommage et augmente la consommation d'essence. FAUX
Les redémarrages fréquents ont peu d'impact sur le moteur. De plus, un moteur qui tourne au ralenti plus de 10secondes consomme plus d'essence que le fait de couper le contact pour le redémarrer ensuite.

3. Il faut chauffer le moteur avant de partir. FAUX
En hiver, 30secondes suffisent. La plupart des modèles de véhicules sont conçus pour le réchauffement automatique du moteur à vitesse modérée. Le chauffe-moteur (chauffe-bloc) est d'ailleurs une autre alternative qui permet de réchauffer plus efficacement le moteur que la marche au ralenti. La plupart du temps, deux heures de branchement avant le départ suffisent.