L'avis préventif d'ébullition d'eau émis pour certaines adresses sur les rues Alta-Vista et Allancroft est maintenant levé - L'eau du robinet peut  être consommée sans avoir à la faire bouillir.  Plus de détails...
Nouvelles

Le PDQ 1 se mobilise pour contrer la fraude chez les aînés

Les aînés sont souvent la proie privilégiée de fraudeurs crapuleux qui cherchent à profiter de leur bienveillance et de leur générosité. Plus tôt ce mois-ci, les policiers du poste de quartier (PDQ) 1 se sont mobilisés pour venir en aide à deux aînés victimes de l’arnaque des grands-parents, un type de fraude en pleine recrudescence depuis mai dernier. Ces opérations ont conduit à l’arrestation de cinq (5) personnes relativement à des fraudes de type «grands-parents».

Le PDQ 1 désire rappeler à tous les aînés de faire preuve de grande vigilance et de se méfier des gens qui demandent de leur transférer de l’argent ou qui cherchent à obtenir vos numéros de cartes de crédit et vos renseignements personnels et bancaires.

Si vous avez des questions concernant la fraude chez les aînés, vous pouvez en tout temps contacter le Poste de quartier 1 du SPVM au 514 280-0101.

 

Protégez-vous en étant au courant des fraudes téléphoniques les plus répandues:

  1. Il y a d’abord la « fraude des grands-parents » où le fraudeur prétend être l’un des petits-enfants ou proches de la victime ciblée. Il affirme être en détresse et demande qu’on lui transfère de l’argent immédiatement. Le fraudeur tente de créer un sentiment d’urgence chez sa victime l’empêchant ainsi de bien réfléchir ou de consulter un proche.

  2. La « fraude ARC » est celle où le fraudeur prétend être un employé d’un organisme gouvernemental, par exemple, l’Agence de revenu du Canada, et demande le paiement immédiat d’impôts supposément impayés par carte de crédit ou transfert électronique. Le fraudeur tente ici de profiter du fait que les personnes âgées ont tendance à faire confiance aux autres, surtout lorsqu’ils croient avoir affaire à une autorité gouvernementale.

  3. Une autre fraude est la « fraude des faux organismes de bienfaisance ». Le fraudeur profite souvent d’une catastrophe naturelle ou d’événements récemment médiatisés comme une famine et prétend représenter un organisme de bienfaisance légitime ou venant en aide à des enfants malades pour tenter d’exploiter la générosité des personnes âgées.

  4. Finalement, il y a la « fraude du faux prix » où les aînés reçoivent un appel les informant qu’ils ont gagné un gros lot ou un prix. Cependant, on leur demande de payer des frais initiaux avant de pouvoir récolter leur prix. Vous ne devriez jamais devoir payer des frais ou une taxe afin de réclamer un prix légitime.

 

POUR OBTENIR DE L’AIDE OU SIGNALER UNE FRAUDE

En cas de fraude, vous pouvez porter plainte à votre service de police local. Pour communiquer avec votre poste de quartier (PDQ 1), composez le 514 280-0101. Pour toute urgence, faites le 9-1-1.

Vous pouvez communiquer également avec le Centre antifraude du Canada pour signaler une fraude, en composant le 1 888 495-8501 ou directement sur leur site Internet à antifraudcentre-centreantifraude.ca/.